Archives de
Mois : mars 2020

Halte aux guêpes

Halte aux guêpes

Halte aux Guêpes

Vous êtes dérangé par un nid de guêpes, un nid de frelons, frelons asiatiques, un nid de bourdons ou un essaim d’abeilles. Halte aux guêpes est spécialisé dans la destruction et l’enlèvement des nids. Nous intervenons partout dans le Hainaut et le Brabant Wallon. Intervention efficace et rapide également les week-ends et jours fériés.

Afin d’assurer votre sécurité et votre tranquillité faites intervenir des experts.

Les essaims d’abeilles seront remis à l’école « abeille du Hain »(https://www.abeilleduhain.be/) où ils pourront faire la joie de certains apiculteurs.

Vous trouverez plus d’informations sur le site www.halteauxguepes.be

 

Articles de Jean Riondet

Articles de Jean Riondet

Comme l’a dit le Président de la République Française : « Lisez » !

Voici une compilation des articles de Jean Riondet parmi les plus lus sur le site Apiculture.beehoo.com depuis octobre 2006 !

Depuis 2006 chaque mois une page de conseils est publiée sur ce site, le printemps revient toujours, donc d’une année sur l’autre les conseils reviennent adaptés à la situation de l’année, de la météo… Cette année un peu spéciale nous permet de prendre le temps de relire tout ces conseils. Il y en a plus plus de 100, profitez de ce temps libre contraint pour parfaire vos connaissances et redécouvrir des techniques fondamentales ou plus poussées.

Une liste non exhaustive mais de saison des meilleurs articles du site.

Retrouvez aussi les conseils de mars 2020 !

Mars les colonies explosent (Mars 2017) : Comment faire en une saison 6 ruchettes avec une seule à partir de mars ?

http://apiculture.beehoo.com/mars-les-colonies-explosent.html

Avril ne te découvre pas d’un fil (avril 2012)

Après les grandes chaleurs de mars, la fraîcheur revient et avec elle de moindres rentrées de nectar. Les colonies très populeuses comme les plus faibles vont voir s’inverser le raport entre la surface de couvain fermée et celle de couvain ouvert. L’essaimage se met en route.

http://apiculture.beehoo.com/avril-2012-ne-te-decouvre-pas-d-un-fil.html

Avril enfin la chaleur (avril 2018)

Il pleut encore, mais mon arrière grand père disait que chez nous on ramassait plus d’asperges en avril qu’en mai.

http://apiculture.beehoo.com/avril-enfin-la-chaleur.html

A propos du nourrissement (Juin 2014) : Principes du nourrissement des abeilles – fabrication sirop abeilles

http://apiculture.beehoo.com/aout-2012-a-propos-du-nourrissement.html

Sûrement l’article le plus lu sur le site ces 5 dernières années, il récapitule les recettes et conditions de nourrissement des ruches, à lire et relire.

Traitement à l’acide oxalique (décembre 2012)

http://apiculture.beehoo.com/traitement-a-l-acide-oxalique.html

Et pour ceux qui n’ont pas lu ceux du mois :

Lire les conseils de Jean Riondet de mars 2020

 

Recommandation de lutte contre le varroa / 2020

Recommandation de lutte contre le varroa / 2020

Avis de lutte contre la varroase 2020 (v3)

Recommandation de lutte contre le varroa à mettre en œuvre à la même période par tous les apiculteurs

  • Evaluer en continu le degré d’infestation par les varroas :
    • En juin : comptage des varroas qui tombent naturellement sur une feuille blanche pendant 3 jours
    • En septembre : comptage des varroas phorétiques sur 300 abeilles par la méthode du sucre impalpable
  • Traiter en même temps toutes les colonies d’un même rucher
  • Préférence aux méthodes de lutte physique :
    • Dès qu’on enregistre, en début de saison, la chute naturelle de plus d’un varroa sur 3 jours, on procède à l’élimination du couvain mâle 21 jours après son apparition (répéter l’opération s’il réapparaît)
    • On procède à l’isolement de la reine (cage à reine du 21 juin au 15 juillet), au blocage de ponte et au retrait du couvain operculé. Hors miellée, cela peut être couplé au traitement chimique des abeilles adultes.
    • En été on procèdera au retrait du couvain operculé infesté avant la production d’abeilles d’hiver (du 01 juillet au 15 août). Hors miellée, cela peut être couplé au traitement chimique des abeilles adultes.
  • Lutte chimique : à éviter pendant la miellée et couplée aux méthodes physiques.

La délivrance des médicaments est règlementée. Demandez l’avis de votre vétérinaire.

Printemps

Avant la miellée

 

Si chute >1 acarien/jour

 

En absence de couvain operculé

VarroMed

 

 

 

 

 

 

Oxuvar

Verser entre les cadres du couvain (répéter à 6 jours d’intervalle le traitement si chute > 10 acariens/jour)

 

1 seul traitement (T° extérieure > 5°C)

Ac. Oxalique 44mg/Ac. Formique 5 mg

 

 

 

 

Ac. Oxalique

Pendant la miellée Voir lutte physique
Eté

Après la récolte du miel

 

idem

 

 

 

 

idem

 

 

En absence de couvain operculé

Apilife Var

 

 

 

Thymovar

 

 

 

 

Polyvar Yellow

 

 

Oxuvar

Répéter le traitement si chute > 1 acarien par jour (T° extérieure > 15°C)

 

Remplacer une seule fois les plaquettes après 3-4 semaines (T° extérieure > 15°C)

 

En période de vol pendant 9 semaines à l’entrée de la ruche

1 seul traitement

Thymol 8,00 g + Camphre 0,3 g

 

 

 

Thymol 15,00 g

 

 

 

Fluméthrine 275 mg

 

 

Ac. Oxalique

Fin été/Automne

Après la dernière miellée

Apivar

VaroMed

/

3 Traitements à 6 jours d’intervalle (si chute > 4 acariens par jour)

Ce traitement peut être répété 2 fois en cas de forte infestation (>150 acariens)

Amitraz 500 mg

Ac. Oxalique 44mg/Ac. Formique 5 mg

 

Hiver

En absence de couvain

 

VarroMed

 

OxyBee

 

Oxuvar

1 seul traitement

 

1 seul traitement (T° extérieure > 3°C)

1 seul traitement (T° extérieure > 5°C)

Ac. Oxalique 44mg/Ac. Formique 5 mg

Ac. Oxalique

 

Ac. Oxalique

 

 

Les recommandations complètes sont disponibles sur le site web  http://www.favv-afsca.fgov.be/apiculture/santeanimale/#varroase

 

Observation didactique de la fin d’une petite ruchette- Erratum

Observation didactique de la fin d’une petite ruchette- Erratum

Une petite ruchette de 5 cadres, dans laquelle avait atterri spontanément, fin de l’été, un petit essaim secondaire vient de déclarer forfait…

J’aurais pu la réunir…je ne l’ai pas fait, j’ai juste marqué la reine et fait en sorte qu’elle ne manque pas de nourriture.
Jusqu’il y a une semaine elle présentait encore des signes de vie, rentrait du pollen orange de perce-neige, et se servait du mix miel/pollen que je lui donnais au travers du couvre-cadre.
Il y a deux jours elles n’étaient plus qu’une centaine entourant la reine et à peu pres le double au sol.
Il y a manifestement un nombre minimal qui est nécessaire afin que les tâches minimales (chauffage, nourriture) soient effectuées…
La reine avait l’air de faire son possible, il y avait des centaines d’oeufs frais; pour être précis…deux alvéoles en contenaient deux…ce qu’on attribue à un premier début de ponte, ce qui n’était pas le cas, ou à une fin de ponte…
La nourriture ne manquant pas, j’ai voulu regarder du côté des varroa et ai donc désoperculé une alvéole fermée, retiré la nymphe et effectivement trouvé le zigzag fin caractéristique des excréments du fielleux ennemi nommé varroa.
Résumé..les causes qui ont permis in fine, aux virus, de gagner…sont, comme d’habitude, probablement multifactoriels….
Terminerais je, par la phrase de l’acteur Roger Pierre ? « « Mais si nous autres, les sudistes(ou les abeilles), on avait été plus nombreux,….. »
Charles Schramme
infra
-vue générale d’un des deux cadres contenant 10 cm2 d’oeufs
-retirer une nymphe pour observer le fond de l’alvéole
-reine
-excréments blancs de varroa
-double oeuf
-abeille naissante